Malakoff Médéric propose aux entreprises et aux salariés de tester leur degré de maturité en intelligence artificielle

Alors que l’IA fait aujourd’hui partie de notre quotidien, l’étude* réalisée par Malakoff Médéric et le Boston Consulting Group en mars 2018, met en exergue des disparités sur la perception de l’impact de cette révolution dans les entreprises et sur le travail.

Le premier accueil spontané de l’IA est plutôt favorable pour 70 % des dirigeants. Il l’est seulement pour 44 % des salariés. Et même si trois-quarts des dirigeants estiment que l’IA aura des effets positifs sur les conditions de travail, 50 % des dirigeants et salariés appréhendent de nouveaux risques psychologiques. Par ailleurs, 83 % des dirigeants pensent que l’IA peut réduire les risques d’erreur.

Aujourd’hui, Malakoff Médéric propose aux entreprises et aux salariés de tester leur degré de maturité face à l’IA au travers d’un questionnaire. Les résultats obtenus peuvent être comparés sur plusieurs dimensions (degré de préparation, impacts attendus...) à ceux de l’ensemble des répondants.