Publications

Malakoff Médéric Humanis : Le nouveau leader de la protection sociale

Malakoff Médéric Humanis - Le nouveau leader de la protection sociale

Depuis le 1er janvier 2019, Malakoff Médéric et Humanis se sont unis pour devenir Malakoff Médéric Humanis, un seul et même acteur paritaire et mutualiste de la protection sociale.

Partenaire de toutes les entreprises, petites et grandes, dans tous les secteurs d’activité et partout en France, nous contribuons à leur performance et au bien-être de leurs salariés à travers les services innovants associés à nos contrats d’assurance. Nous accompagnons également les salariés dans leur passage à la retraite, et les retraités afin qu’ils puissent, au-delà de l’entreprise, développer leur nouveau projet de vie.

 

Etude : Bilan de la loi aidants 2 ans après 

OpinionWay pour Humanis - Etude auprès des aidants

Deux ans après sa mise en oeuvre, les effets de la loi sur l'adaptation de la société au vieillissement sur la vie quotidienne des aidants sont limités. Selon un sondage Opinionway pour Humanis, seulement 19% des aidants déclarent connaitre vraiment le nouveau statut d'aidant créé par la loi et seulement 13% ont pu bénéficier du congé aidant.

A l'occasion de la journée nationale des aidants, dont Humanis est partenaire, ce sondage Opinionway dresse un premier bilan de la loi sur l'adaptation de la société au vieillissement et de ses avancées pour les aidants, en particulier ceux qui ont une activité professionnelle.

 

Etude audencia-Humanis 2018 : les séniors face à la retraite (comportements et vulnérabilité financière)

Etude audencia-Humanis 2018 : les séniors face à la retraite (comportements et vulnérabilité financière)

Selon l’étude Audencia – Humanis sur la retraite et la vulnérabilité des séniors, 6 seniors actifs sur 10 sont inquiets lorsqu'ils pensent à leur retraite. Et pour 88 %, la question financière est la première crainte devant les problèmes de santé, la dépendance et la disparition de leur « utilité sociale ». Cette étude issue d’un programme de recherche-action réalisée auprès des actifs de plus de 50 ans et des retraités, apporte un éclairage inédit sur les enjeux du passage à la retraite.

Pour en savoir plus :  lire le communiqué de presse

L’étude d'Audencia Business School Audencia en partenariat avec le groupe de protection sociale Humanis a été réalisée dans le cadre d’un programme de recherche-action. Elle porte sur 4 dimensions : l’anticipation du passage à la retraite, la préparation, les comportements financiers et la situation financière.

 

Baromètre  expatriés 2018

Baromètre  expatriés 2018 

Pour sa sixième édition, le baromètre Humanis-Lepetitjournal.com sur la protection sociale des expatriés français se penche sur leur couverture retraite, la grande oubliée. Plus de la moitié des expatriés déclarent ne pas cotiser à un dispositif de retraite au-delà du régime obligatoire local.

La question de la cotisation retraite est d'autant plus importante qu’un nombre croissant des Français expatriés (63%) sont installés en dehors de l'Union Européenne  et ne bénéficient pas des accords intracommunautaires.

On estime aujourd'hui le nombre de Français vivant à l’étranger entre 2 et 2,5 millions.

Pour en savoir plus :  lire le communiqué de presse

 

Baromètre expatriés 2017

Baromètre expatriés 2017

Le baromètre 2017 Humanis - Lepetitjournal.comsur l'expatriation s’interroge pour sa cinquième édition sur l’intérêt des expatriés pour la campagne présidentielle française.

A une très large majorité, ils suivent la vie politique en France et ils affirment avoir l’intention d’aller voter au printemps prochain. Ils estiment que la protection sociale, et en particulier la santé et la retraite, font partie des sujets prioritaires dont les candidats doivent s’occuper. Les expatriés restent en effet très attachés au système de protection sociale « à la française » avec lequel ils jugent important, pour les trois-quart d’entre eux, de conserver un lien.

 

Fusion Inter Expansion Fogepar Prado Epargne (répartition du capital)

Fusion Inter Expansion Fogepar Prado Epargne (répartition du capital)

Inter Expansion-Fongepar, la société dédiée à l’épargne salariale du groupe Humanis, dont CNP Assurances est actionnaire, et Prado Épargne, la société de gestion d’épargne salariale d’AG2R LA MONDIALE, unissent leurs expertises et leurs moyens afin de créer l’acteur de référence issu du monde paritaire et mutualiste. La nouvelle société constituée repose ainsi sur un actionnariat puissant composé des trois grands groupes de protection sociale et d’assurance de personnes, Humanis (55 %), CNP Assurances (30 %) et AG2R LA MONDIALE (15 %).

Cette fusion s’inscrit dans la continuité de la stratégie de croissance et de distribution multi-partenariale de l’activité d’épargne salariale du groupe Humanis, amorcée dès 2013, avec CNP Assurances et le rapprochement d’Inter Expansion et de Fongepar.

Avec un encours total de 5,8 Mds d’euros, dont la totalité de la gestion est déléguée à Humanis Gestion d’Actifs, et près de 590 000 comptes épargnants, elle s’affiche en tant que 1er acteur en épargne salariale issu de la protection sociale et du monde paritaire.

 

Perception de la retraite par les séniors actifs

Perception de la retraite par les séniors actifs

L'étude Audencia-Humanis 2018 "Comportements et Vulnérabilité Financière" révèle que six actifs sur dix se disent inquiets lorsqu'ils pensent à la retraite.

Difficulté d'évaluer le montant de sa retraite, problèmes de santé, dépendance, utilité sociale... Les sujets d'inquiétudes sont nombreux mais la question financière reste la première source d'inquiétude pour les actifs.

 

Que font les entreprises pour les aidants ?

Que font les entreprises pour les aidants ?

Selon le sondage réalisé par Opinionway pour Humanis, Les deux tiers (66 %) des aidants en poste interrogés n’ont pas entendu parlé d’un dispositif pour les aidants dans leur entreprise, soit par ce qu’il n’en existe pas, soit par ce que l’entreprise n’en a pas fait la promotion.

Le congé spécial pour les aidants reste même totalement inconnu pour 32 % des aidants en activité qui avouent n’en avoir jamais entendu parlé. Dans les catégories socio-professionnelles les moins favorisées, la proportion atteint même 43 %.

De fait, seulement 13 % des aidants indiquent avoir pu bénéficier de ce congé aidant. Ce sont plutôt les actifs les plus jeunes qui ont utilisé ce dispositif : 20 % des moins de 35 ans contre 8% des 50 ans et plus. 

Au travail, le salarié qui aide un proche dépendant se confie peu sur ses difficultés au quotidien : seulement 20 % des aidants en activité ont informé leur entourage professionnel, selon le sondage Opinionway/Humanis. Il faudra certainement beaucoup plus de deux ans pour que la reconnaissance législative des spécificités de la vie des aidants fasse évoluer les mentalités.